top of page

Déchetterie locale

Nous avons pour projet de construire une déchetterie dans la ville de Logoualé en Côte d'Ivoire.


PROJET DE GESTION DES DÉCHETSObjectifs :Sensibiliser la population de Logoualé sur la propreté de leur ville : élimination des dépôts sauvages d'ordures, limitation des usages des plastiques (par exemple en proposant des alternatives pour le marché) et en proposant une démarche globale et pérenne pour la collecte et le recyclage des déchets. L'ANAGED sera invitée à prendre part à une journée de sensibilisation.Recrutement et formation de 3 jeunes dans chaque quartier pour veiller aux bonnes pratiques de la population sur la gestion de leurs déchets, et aider les services techniques de la Mairie dans la collecte et le tri des déchets. Ils seront recrutés comme contractuels auprès de la Mairie. Construction de bacs de collecte (construction en dur de bacs avec mécanismes de verrouillage évitant le vol des poubelles qui y sont disposées) dans chacun des 18 quartiers de la ville. Construction d'un centre de tri (faisant office de déchetterie municipale) sous la forme d'un hangar avec trois compartiments de 3x2,5 m dédiés respectivement aux déchets organiques, aux plastiques et aux encombrants. 5. Mise en place de partenariat avec l'ANAGED et des structures en Côte d'Ivoire pour la valorisation de certains déchets (compostage des déchets organiques et recyclage des plastiques en pavés) et pour l'enlèvement des encombrants. Contexte localLa Côte d'Ivoire dispose d'un organisme national de gestion des déchets (ANAGED : https://anaged.net) qui peut venir en appui des municipalités lorsque celles-ci leur proposent des projets. Cet organisme opère principalement dans les grandes villes du pays (Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké ...) où les problèmes d'insalubrité peuvent être les plus criants. Dans la plupart des villes moyennes ou petites, la pratique des dépôts sauvages est généralisée. Les services de la Mairie s'appliquent à résorber l'expansion de ces dépôts en collectant régulièrement ces déchets pour les regrouper dans un même lieu en périphérie de la ville où ils sont entassés et où on brûle ce qui peut l'être. En discutant de cette problématique avec Fédération des femmes actives de Logoualé on s'est convaincu qu'il fallait associer des jeunes de chaque quartier pour qu'ils sensibilisent leurs proches aux bonnes pratiques, et qu'il fallait adopter une approche globale et pérenne incluant la construction des bacs à collecte (sécurisé contre le vol), la construction d'un centre de tri et la mise en place de partenariats avec des structures en Côte d'Ivoire pour la valorisation des déchets et l'enlèvement des encombrants. Les jeunes recrutés dans le cadre de ce projet seront équipés de brouettes et de petits matériels pour résorber les dépôts sauvage de leur quartier (en transportant ces déchets vers le bac de collecte) car les déchets en attirent d'autres (on hésite plus à déposer ses déchets dans un espace propre) mais aussi pour sensibiliser leurs proches à l'usage des bacs de collecte.

Comments


bottom of page